Experte Culinaire, dans Seriez-Vous un Bon Expert

Capture d’écran 2013-02-09 à 19.13.03

Seriez-vous un bon expert, vous connaissez, vous en avez entendu parler, vous êtes accro, en tout cas, vous n’êtes certainement pas insensible !

Si cette émission est déjà portée par ( le grand, le beau, le sexy ) Julien Courbet, c’est aussi un très très beau quizz de culture général où on rigole, on s’amuse, et surtout, on apprend. Accompagné de trois experts, Julien assène de questions à la difficulté croissante. Vous pouvez repartir bredouille mais votre cerveau bourdonnera de nouvelles connaissances, ou alors partir avec plusieurs milliers d’euros, l’état du cerveau par contre ne change pas.

Et c’est avec grand plaisir que je suis depuis plusieurs semaines sur ce beau divertissement en tant qu’Experte Culinaire. Et si les candidats semblent passer de très bons moments avec nous, c’est certainement rien du tout par rapport à mon état jubilatoire à chaque fois que je quitte le plateau.

 

6 Comments

  • Félicitation pour ta participation à cette émission

  • François dit :

    Merci pour ton sourire et tes recettes !
    Demain je crois que je vais me tester tes petits cannellonis à la jap´s !
    Change rien , tu es à croquer !

  • Chafika dit :

    Je t`ai decouvert grace a cette emission justement et je dois dire que je suis sous le charme! tu es adorable et maintenent tu compte une nouvelle fan en Algerie!!!

  • Michel Lamartine dit :

    Les coquilles saint-jacques, d’origine France, principalement bretonnes ou normandes qui sont en vente bien-sûr en fraiches mais aussi en congelées ont l’appellation » PECTEN MAXIMUS »‘qui doit impérativement figurer sur l’etiquette.
    Les pétoncles, qui hélas, ont droit à l’appellation coquilles saint jacques depuis quelques années n’ont rien de comparable, par leur taille, la provenance, la saveur( pectunculus).
    Tu m’as choqué en affirmant aux Experts que les congelées étaient uniquement des pétoncles,alors que nous avons en baie de Saint-Brieuc une magnifique usine de transformation des coquilles d’Erquy et Saint-Quay.
    Amitiées d’un BRETON

  • Nathalie dit :

    Bonjour à vous !

    Je ne disais pas justement qu’il fallait vérifier leur lieu de création? Que si elles venaient d’Amérique ou d’Asie, on n’avait de grandes chances de tomber sur des pétoncles? Si ce n’est pas le cas, je suis désolée, le montage a du couper une partie de mon explication mais en aucun cas j’étais affirmative sur le fait que toutes les St Jacques surgelées étaient des pétoncles, ça n’en effet aucun sens.

    Bien à vous, et merci pour votre message !

Leave a Reply