risotto

calamar_risotto2

Risotto au citron et aneth, calamar à l’huile de chorizo

By | Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 19 Comments

Voici un joli plat qui a tout l’air d’un grand. S’il est très facile à faire – faut juste gérer la cuisson du risotto mais je vais vous y aider – c’est surtout le résultat d’un « Mais-qu’est-ce-que-je-peux-cuisiner-en-30-minutes-j’ai-faim-mon-mec-rentre-bientôt-mais-j’ai-envie-que-ça-soit-joli ».

Je suis passée au Inno à côté de chez moi prendre un joli chorizo dans le rayon charcuterie.  Je savais que de beaux calamars m’attendaient déjà chez moi. J’ai voulu le travailler en deux façons : une d’abord bien saisie, presque frit et l’autre juste poêlée. Le chorizo apportera un côté fumé et piquant en bouche. Comme dirait Yves Camdeborde, « c’est un excitant ! ». J’ai également pris une botte d’aneth et poum poum, je me suis mise aux fourneaux.

Pour 2 personnes

  • - 4 tête de calamars
  • - 30g de chorizo
  • - 10g de beurre
  • - 1 citron
  • - 120g de riz
  • - 10cl de vin blanc
  • - 25cl de bouillon de légumes
  • - 1 oignon
  • - 2 cuillères à café d’aneth
  • - 1 cuillère à soupe de mascarpone ( ou crème fraîche )
  • - 1 cuillère à soupe de parmesan
.

Commençons par ce risotto ! Frédéric Anton m’a expliquée qu’un risotto parfait faisait des vagues. Et avec cette recette, j’ai presque eut le mal de mer en remuant ma casserole. Il doît être pas mal :). Emincez l’oignon et faîtes le suer dans une grande casserole avec un peu d’huile d’olive. Rajoutez le riz et remuez bien jusqu’à ce que celui-ci devienne translucide.

Mettez le vin blanc et laissez réduire. Continuez avec des louches de bouillon. Le tout est de bien remuer de temps en temps et de bien laisser réduire le liquide avec chaque fois, pour que le riz se gorge de liquide et surtout de goût ! Il paraît que le risotto cuit en 18 minutes. Moi, il est cuit quand… je le trouve bon :). Lorsque le riz est bien tendre, rajoutez le jus d’un demi citron, l’aneth ciselé et assaisonnez.

Pendant ce temps, occupons nous du calamars ! Coupez le chorizo en petit dés et faîtes les revenir à sec dans une poêle. Quand les dés commencent à devenir bien fermes et qu’un peu de graisse du chorizo s’est écoulée de la poêle, retirez le chorizo et rajoutez le beurre dans la poêle.

Ciselez très finement deux têtes de calamars. Faîtes les revenir à feu vif dans la poêle beurre/graisse de chorizo jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie couleur dorée. Ils croustillent légèrement sous la dent :). Avec les deux têtes restantes, ouvrez les sur la longueur avec un couteau et entaillez légèrement le dessus du calamars en damier. La cuisson se fera plus rapidement et le résultat est très joli ! Faîtes les revenir rapidement dans votre poêle, deux minutes sur chaque face. N’oubliez pas d’assaisonner !

Rajoutez la mascarpone et le parmesan dans le risotto, et c’est prêt, vous n’avez plus qu’à servir : Servez un fond de risotto dans votre assiette. Déposez quelques morceaux de calamars croustillants et rajoutez la tête de calamar poêlée. Disposez généreusement des dés de chorizo et parsemez de quelques gouttes de jus de citron. Un peu de fleur de sel et fiou… bon appétit !

poulet_croustillant

Poulet croustillant au risotto aux girolles

By | Accompagnements, Plats complets, Recettes Salées, Viandes & Volailles | 2 Comments

Pour 2 personnes

Pour le poulet croustillant :
  • - 250 grammes d’aiguillettes de poulet
  • - 2 hauts de cuisse
  • - 300g de chapelure Panko ( chapelure japonaise )
  • - 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • - 2 oeufs
  • - huile à friture
Pour le caramel de soja
  • - 60g de sucre roux
  • - 1 cuillère à soupe de sauce soja
Risotto aux girolles
  • - 100g de riz blanc
  • - 60g de girolles
  • - bouillon de volaille
  • - sauce soja
  • - 1 oignon
  • - 10cl de vin blanc
  • - coriandre
  • - beurre demi-sel

.

Je suis quelqu’un d’appliqué :)
On commence par la marinade du poulet croustillant.
Emincer les morceaux d’aiguillettes grossièrement. Faire tremper les morceaux d’aiguillettes et les hauts de cuisse dans les deux oeufs battus mélangés à la sauce de soja. Saler et poivrer.
En attendant, lançons le risotto.
Laver rapidement les girolles pour enlever toute la terre et couper les pieds terreux. Emincer l’oignon et les girolles en petit dés. Faire revenir dans un filet d’huile d’olive les oignons jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés et rajouter les girolles. Reserver l’oignon et les girolles en gardant ce premier jus de cuisson.
Ajouter à la poêle un nouveau filet d’huile d’olive et enrober le riz blanc. Quand celui-ci devient translucide, déglacer avec le vin blanc et attendre la réduction. Rajouter régulièrement une louche de bouillon de volaille). Le feu doit rester vif.

.

 

Le coup de baguette. Indispensable pour savoir si la bête est achevée.

Reprendre les morceaux de poulets et passés chaque morceau dans la panure Panko.

Une fois cette première opération effectuée, repasser chaque morceau dans le mélange d’oeufs battus et repasser dans la panure. Ca va être très croustillant hihi…

Pour le caramel de soja, c’est très simple.
On chauffe dans une petite casserole à fond le sucre et le soja. On attend que ça réduise… On rectifie avec un peu d’eau si le caramel devient trop dur. Reserver sur feu tout doux.
Avant que le riz ne soit complètement cuit ( en général, c’est au bout de 18 minutes ), baisser le feu, rectifier avec un peu de beurre demi-sel, de sel et de poivre. Les gourmands rajouteront aussi un peu de crème, ce dont je ne fais pas, l’amidon rend le risotto largement crémeux :)
On peut laisser le risotto sur un feu très doux en attendant que le poulet soit prêt.
Je sais que c’est beaucoup de barbarie pour une première recette mais bon…
On fait chauffer l’huile de friture à fond. Pour savoir si l’huile est assez chaude, je mets une baguette en bois dans l’huile. Si ça bulle, c’est bon :). On retire bien sûr la baguette et zou, le poulet. On fait cuire chaque morceau une minute sur chaque face. Un peu plus longtemps pour les morceaux de hauts de cuisse. Poser chaque morceau sur du papier absorbant.
Vous pouvez servir ! N’oubliez pas d’arroser généreusement votre plat du caramel de soja.
Bon appétit !
Le coup de grâce. Rhaaa !!!
risotto_tomate

Risotto Tomate Martini et chips de tomate

By | Accompagnements, Entrées, Recettes Salées | 3 Comments
Je l’avoue, je suis dans un état physique lamentable.
Mais si la fatigue me paralyse et que j’ai l’air d’avoir la maladie de Parkinson dès que j’essaye de lever ma main au dessus de la hauteur du coude, après m’être effondrée mollement sur mon canapé en rentrant chez moi ce soir, je me suis mise à rêvasser sur ma prochaine recette.
Je me suis rappelée d’une émission y a deux ou trois semaines que j’ai regardé sur W9 Replay, nommée Cauchemard en Cuisine,  où le grand chef Gordan Ramsay ( inconnu au bataillon jusqu’à là pour ma part ) accourt et sauve des restaurants en faillite en prônant produits frais et recettes faciles.
Oui, il n’a pas l’air très commode…
Ce jour là, il a sauvé un restaurant au bord du gouffre avec un risotto à la tomate et au parmesan.

J’ai eu des étoiles dans les yeux. J’imaginais alors Superman arrivé de nul part et arroser des vilains méchants de risotto au tomate, les méchants se tordre de douleur dans les flammes de l’enfer et une ribambelle de blondes peroxydés accourir au pied de leur sauveur, les larmes aux yeux.

Ca y est. Maintenant j’en étais sûre. Superman, ce soir, ça sera moi. 
Voici donc la recette qui m’est venue ce soir avec les moyens du bord : 

Recette facile : Risotto Tomate Martini et chips de tomate 

2 personnes
  • - 120g de riz 
  • - 1 petite boîte de concentré de tomate
  • - 3 échalotes 
  • - 20g de parmesan
  • - 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • - du bouillon de poule ( marmite de bouillon pour ma part )
  • - 10cl de Martini Rouge ( ou du vin rouge )
  • - une pointe de Pili-Pili ( ou du piment d’Espelette ) 
  • - 1 filet d’huile d’olive

Pour les chips de tomate :
- 1 tomate
- 1 filet d’huile d’olive

Préchauffez votre four à 200°.
Faîtes chauffer votre bouillon dans une casserole.


Emincez votre tomate en tranche très fine. Avec les bords de votre tomate, coupez des petits morceaux ( tout fin également ), qui serviront de petites miettes croustillantes de tomates. 


En prenant soin de ne pas prendre leur jus, disposez les sur une feuille de papier sulfurisé et disposez une couche d’huile d’olive sur chaque tranche avec un pinceau. 


J’ai posé par dessus une feuille de silicone et j’ai enfournez.
Vous pouvez également prendre une deuxième feuille de papier sulfurisé si vous n’avez pas de feuille de silicone, dans ce cas là, pressez bien vos émincés de tomates. Partez pour 20 minutes de cuisson. Après ça, enlevez la feuille supérieure et continuez la cuisson pendant 10 minutes pour que les émincés sèches. 
Puis réservez.


Prenez 3 échalotes.


Pelez les et émincez les finement.


Chauffez un filet d’huile d’olive et faîtes suer vos échalotes.


Mettez le riz en enrobez les, jusqu’à ce que les grains de riz deviennent transparent. 


Le Martini Rouge !
J’adore son goût. Mais vous pouvez utiliser du vin rouge si vous en avez pas, voir même du vin blanc. Le goût corsé ira en décroissant en fonction de votre choix. 


Mettez le Martini et une bonne louche de bouillon. 


Ajoutez également votre concentré de tomate. Touillez bien. Dès que liquide réduit, remettez du bouillon. La cuisson du risotto dure normalement 18 minutes, pour que le riz soit encore légèrement ferme. Veillez à garder également à ce que votre risotto ne soit pas sec et ajoutez régulièrement du bouillon en touillant.


A la fin de la cuisson ( testez toujours ), cessez le feu et ajoutez la crème, le parmesan et la pointe d’un couteau de Pili-Pili. Rectifiez l’assaisonnement. 


Servez avec vos chips de tomate.
Cette recette est succulente !