curry

nem_tradeua

Nem Thadeua, ou le riz qui croustille

By | Accompagnements, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 48 Comments

Je pense sincèrement que grâce à cette recette, mon homme a définitivement décidé de m’épouser… Mais on va faire comme si je n’étais pas au courant haha !

Cette recette est purement laotienne mais une alternative incroyable au riz cantonnais… aux riz sautés… enfin vous voyez. Les menus B6 ou C3. Demandant un peu plus de temps, le côté pratique de cette recette c’est : VOUS POUVEZ UTILISER VOTRE RESTE DE RIZ ! C’est en effet mieux d’utiliser du riz cuit la vieille.

Comment ça marche ?

Recette du NEM THADEUA

2 personnes :

  • -       120g de riz blanc cuit ( il doit être froid )
  • -       1 oignon
  • -       2 échalotes
  • -       4 branches de coriandre
  • -       4 branches de menthe
  • -       3 œufs
  • -       1 citron vert
  • -       6 nem chua ( porc fermenté achetable dans les épiceries asiatiques, ou du jambon mais c’est un peu dommage ^^)
  • -       2 cuillères à soupe pâte de curry rouge ( ou mixez 1 piment de Cayenne, 1 cuillère à café de coriandre en grains, 2 cuillères de curry, 1 cuillère de paprika, 1 branche de citronnelle, 1 échalotte et je rajoute toujours une cuillère à café de tomate concentrée. Ralongez avec de l’eau pour obtenir une pâte homogène. )
  • -       huile de tournesol
  • -       sauce nuoc mam ( vous pouvez prendre de la sauce soja si vous en avez pas, c’est pas pareil mais il n’y a pas de quoi se taper sur les doigts )
  • -       quelques cacahuètes
  • -       sel, poivre, sucre…

 

Faîtes cuire votre riz et laissez le reposer. Quand il est froid,  séparez le blanc et les jaunes de vos œufs. Réservez le blanc et mélangez les jaunes, 2 échalotes émincées, 1 oignon émincé, et la pâte de curry rouge au riz. Malaxez du bout des doigts pour bien mélanger !  Faîtes de jolies boules d’environ 5cm de rayon. Pour aciliter le roulage de boules, vous pouvez légèrement humidifier vos mains.

Faîtes chauffer dans une casserole un bon fond d’huile de tournesol et faîtes bien dorer vos boules de riz. Elles doivent prendre une jolie teinte dorées.  Réservez les sur du papier absorbant.

N’oubliez pas de regarder si vos nem chua sont prêt à consommer ! Il y a une date de début de consommation et de fin de consommation. Découpez en tout petit morceaux vos nem chua. Attention, y a toujours un morceau de piment qui traîne, et ceux qui sont dedans sont vraiment très virulent, je vous conseille de les retirer. Assaisonnez les du jus de citron vert.

Effilochez grossièrement vos boules de riz, mélangez au nem chua, rajoutez vos feuilles de coriandre et de menthe que vous auriez grossièrement haché, arrosez d’une bonne cuillère à soupe de sauce nuoc mam, de sel, de poivre, d’une petite cuillère à café de sucre et de cacahuètes concassés.

C’est prêt ! Et quuuuue c’est bon…