Category Archives: Recettes Sucrées

poire_poche

Poire Boule pochée au thé, crème d’amande et caramel au lait

By | Recettes Salées, Recettes Sucrées | 12 Comments

 

Enfin une recette ! Et pas n’importe laquelle… Sucrée.

Je dois avouer que ça fait trois semaines que je n’ai pas cuisiné chez moi. Je cours à gauche, à droite, et mon amoureux desespérait de perdre à jamais le goût de ma cuisine. C’était pour moi l’occasion de lui faire une petite surprise sucrée, à la fois toute légère mais surtout… super gourmande !

Pour 4 personnes

  • - 4 poires ( c’est encore de saison, allez-y ! )
  • - 1 litre d’eau
  • - 400g de sucre
  • - 1 sachet de thé vert
  • - 80g de poudre d’amande
  • - 80g de beurre pommade
  • - 1 jaune d’oeuf
  • - 10cl de lait
  • - 10cl de crème fraîche
  • 1 pâte feuilletée

Préchauffer votre four à 180.

Faîtes frémir une casserole d’eau avec 100g de sucre. Ajoutez le sachet de thé.

Pelez les poires. Parez les en coupant la tête et le dessous pour leur donner une vague forme de boule qui tiendra debout. Videz les avec une cuillère parisienne par le dessous.

Retirez le sachet de thé et faîtes pocher les poires pendant environ 15mn. Testez la cuisson avec la pointe du couteau.

Blanchir 200g de sucre avec le jaune d’oeuf. Incorporez la poudre d’amande et le beurre pommade. Fouettez bien jusqu’à avoir une texture homogène.

Piquez la pâte feuilletée à la fourchette et coincée la entre deux feuilles de papiers sulfurisés, puis deux plaques de cuisson.

Retirez les poires, disposez les dans un plat à four et fourrez les avec la crème d’amande.

Enfournez les poires et la pâte feuilletée pendant 15 minutes.

Pendant ce temps, préparez le caramel au lait ! Faîtes chauffer les 100g de sucre restant à sec dans une poêle. Dès que le sucre a fondu et a commencé à bruni, baissez le feu et ajoutez progressivement le lait en fouettant. Dès que la texture du caramel est homogène, rajoutez la crème et fouettez encore en laissant à feu doux. Laissez frémir quelques minutes jusqu’à obtenir une texture mielleuse.

Dressons !

 

J’ai cassé un morceau de pâte feuilletée puis j’ai disposé une de mes poire par dessus. Puis arrosez généreusement de caramel au lait… ce dessert se mange aussi bien tiède que froid :)

Bon appétit !

 

 

 

genoise-plume

La génoise plume de ma soeur… en vidéo !

By | Blog, Recettes Sucrées | 23 Comments
Mais qui m’a mis à la cuisine?
.
Si ma cuisine aujourd’hui est complètement inspirée de celle de ma mère, celle qui m’a torturée pour que j’arrête les produits surgelés et les fast-foods ( oui oui, TORTUREE ! Et elle est très forte ! ), c’est ma soeur.
.
J’ai le souvenir impérissable de ma première religieuse au chocolat, mangée avec elle en cachette dans sa chambre car elle était passée discrètement dans une boulangerie avec un peu de notre argent de poche. Je crois que c’est à partir de ce jour là que je n’arrive pas à la contredire. Je sais qu’à côté, elle a de très bons arguments.
.
La cuisine est venue naturellement à ma soeur. On ne sortait pas alors elle traduisait sa frustration dans la cuisine familiale. C’est là qu’elle m’a fait des gâteaux à la pomme, des tartes au citron meringuées, des quiches… Je la regardais s’afférer ( mais pas trop, on sait trop bien qu’il ne faut pas déranger les femmes en cuisine ) et je comprenais déjà qu’il y avait une autre forme de cuisine, il y avait la cuisine vietnamienne de ma mère et ces instants de découvertes incessantes à ses côté.
.
Ma soeur, plus grande que moi de 10 ans, est devenue naturellement une femme avant moi, et un jour, elle est partie de la maison. J’ai comblé le vide en commençant à m’ouvrir vers l’extérieur, m’interesser ce qui se fait autre part, et en craquant devant les boulangeries pour en ressortir avec une religieuse ou un fraisier. Ca me rappelait ces moments, avec elle.
.
Un jour, je passe chez elle, et elle me tire à la cuisine. Elle a une trouvé la recette parfaite pour ses gâteaux. La « génoise plume ». Je la regarde faire avec de grands yeux. Plus tard dans la soirée, je me retrouve à me diriger comme un zombie, les deux bras devant moi, hypnotisée par les odeurs sortant du four.
.
Elle sort son gâteau fumant. Il a gonflé, il est doré, la croûte brille légèrement. J’ai compris quelque chose en croquant dedans. Déjà c’est super bon, c’est clair. Mais brillait dans les yeux de ma soeur comme la réussite d’un long périple.
.
Quelques temps après, le jour de mes 18 ans, je reproduis cette recette pour faire un fraisier. Je ne me suis plus jamais arrêtée.
.
Ce jour là, à Masterchef, quand j’ai ouvert la boîte mystère, j’ai su que c’était le bon moment de la mettre à l’honneur, à ma grande soeur chérie. Et si le jury n’aimait pas cette génoise, je n’avais plus qu’à rendre mon tablier et à bouder la cuisine à jamais…
.
Heureusement pour moi, j’ai été coup de coeur.
Je vous propose de regarder la recette de cette Génoise Plume magique. Et puis aussi, en passant, embrasser ma soeur que j’aime tant et à qui je dois tout.
NOTE : La « Génoise Plume » de ma soeur est normalement nature, sans riz soufflé, sans crème de marron. A vous de l’agrémenter comme vous désirez ! Ca peut être une base parfaite pour des muffins, de cupcakes…
.
blog_de_cuisine5

La recette des cupcakes

By | Recettes Sucrées | 14 Comments
La recette des cupcakes
Ayant eu l’honneur d’être formée pendant un mois au Miss Cupcake Paris au 22 rue de la Vieuville à Paris ( ha ha, je me la joue Top Chef, mais c’était surtout pour manger que j’ai fais ça, avant d’y trouver un merveilleux plaisir ), et ayant ainsi travaillez avec de multiples recettes, voici une petite sélection de mes préférés.
Anne, c’est pour toi !
Pour la base de 6 cupcakes
- 60g de farine
- 70g de sucre
- 1 demi sachet de levure
- 20g de beurre
- 6cl de lait écrémé
- 1 oeuf
- une pincée de sel
Préchauffez votre four à 190°
Cassez votre oeuf et séparez le blanc et le jaune. Montez le blanc en neige avec la pincée de sel.
Mélangez tout le reste ensemble au batteur. Rajoutez doucement le blanc d’oeuf. Votre gâteau sera ainsi plus aérien.
Là, vous pouvez mettre le goût que vous désirez ! Du chocolat fondu, une cuillère à soupe de vanille ou de fleur d’oranger, des fruits rouges, une poire coupée en morceaux… A vous de faire ce que vous désirez :)
Et c’est parti au four pendant 20 minutes.
Pour la glaçage de 6 cupcakes
- 150g de sucre glace
- 30g de beurre pommade
Battre le sucre glace en versant en plusieurs fois le beurre jusqu’à la consistance désirez. Là aussi faîtes vous plaisir ! Nature, ou avec un peu d’extrait de vanille, du chocolat en poudre, une cuillère à soupe d’un expresso corsé, du fleur d’oranger…
Mettez tous dans une poche à douille ( ou un sac de congélation de fortune puis coupez un coin après l’avoir rempli ), et floup ! Sur les cakes !
N’oubliez pas de décorer :)
A partir de ça, vous pouvez TOUT faire :)
Quelques variantes…
Remplacez votre beurre pommade par le jus d’un citron pour un glaçage acide et brillant.
Une cuillère à café de beurre de cacahuète comme simple glaçage.
Du chocolat fondu au lieu du beurre pour un glaçage gourmand et croquant.

Des morceaux de toblerones sur un cake avec du toblerone fondu et un glaçage avec du chocolat en poudre.
Décorations à la pâte d’amande… :)