Nem Thadeua, ou le riz qui croustille

nem_tradeua

Je pense sincèrement que grâce à cette recette, mon homme a définitivement décidé de m’épouser… Mais on va faire comme si je n’étais pas au courant haha !

Cette recette est purement laotienne mais une alternative incroyable au riz cantonnais… aux riz sautés… enfin vous voyez. Les menus B6 ou C3. Demandant un peu plus de temps, le côté pratique de cette recette c’est : VOUS POUVEZ UTILISER VOTRE RESTE DE RIZ ! C’est en effet mieux d’utiliser du riz cuit la vieille.

Comment ça marche ?

Recette du NEM THADEUA

2 personnes :

  • -       120g de riz blanc cuit ( il doit être froid )
  • -       1 oignon
  • -       2 échalotes
  • -       4 branches de coriandre
  • -       4 branches de menthe
  • -       3 œufs
  • -       1 citron vert
  • -       6 nem chua ( porc fermenté achetable dans les épiceries asiatiques, ou du jambon mais c’est un peu dommage ^^)
  • -       2 cuillères à soupe pâte de curry rouge ( ou mixez 1 piment de Cayenne, 1 cuillère à café de coriandre en grains, 2 cuillères de curry, 1 cuillère de paprika, 1 branche de citronnelle, 1 échalotte et je rajoute toujours une cuillère à café de tomate concentrée. Ralongez avec de l’eau pour obtenir une pâte homogène. )
  • -       huile de tournesol
  • -       sauce nuoc mam ( vous pouvez prendre de la sauce soja si vous en avez pas, c’est pas pareil mais il n’y a pas de quoi se taper sur les doigts )
  • -       quelques cacahuètes
  • -       sel, poivre, sucre…

 

Faîtes cuire votre riz et laissez le reposer. Quand il est froid,  séparez le blanc et les jaunes de vos œufs. Réservez le blanc et mélangez les jaunes, 2 échalotes émincées, 1 oignon émincé, et la pâte de curry rouge au riz. Malaxez du bout des doigts pour bien mélanger !  Faîtes de jolies boules d’environ 5cm de rayon. Pour aciliter le roulage de boules, vous pouvez légèrement humidifier vos mains.

Faîtes chauffer dans une casserole un bon fond d’huile de tournesol et faîtes bien dorer vos boules de riz. Elles doivent prendre une jolie teinte dorées.  Réservez les sur du papier absorbant.

N’oubliez pas de regarder si vos nem chua sont prêt à consommer ! Il y a une date de début de consommation et de fin de consommation. Découpez en tout petit morceaux vos nem chua. Attention, y a toujours un morceau de piment qui traîne, et ceux qui sont dedans sont vraiment très virulent, je vous conseille de les retirer. Assaisonnez les du jus de citron vert.

Effilochez grossièrement vos boules de riz, mélangez au nem chua, rajoutez vos feuilles de coriandre et de menthe que vous auriez grossièrement haché, arrosez d’une bonne cuillère à soupe de sauce nuoc mam, de sel, de poivre, d’une petite cuillère à café de sucre et de cacahuètes concassés.

C’est prêt ! Et quuuuue c’est bon…

48 Comments

  • Matthieu dit :

    Mouahahaha je sais maintenant ce que je vais cuisiner demain :) J’ai hâte miam miam. Merci pour ce blog très soigné et par-dessus tout… délicieux !
    Bonne continuation

  • Dans tous mes plats asiatiques, j’utilise du poivre de Kampot. C’est un poivre parfumé du Cambodge et ça me rapelle mon petit détour par l’Asie à chaque bouchée..

  • Poucinette dit :

    Cela me parait divinement bon …

  • Manu dit :

    à présenter avec des feuilles de batavia pour « rouler » vos nem lao…. c’est excellent :)

  • Nathalie dit :

    Exact Manu ! Je ne l’avais pas cité !

  • barbara dit :

    Hello, il n’y a que du bon dans ce blog.
    Demain, c’est promis, j’essaie le riz qui croustille. Je vais d’ailleurs faire un détour de 45km pour faire mes petites emplettes dans un magasin asiatique.
    Miam miaaaaaaaaam ! tout donne envie.
    Merci pour les jolies recettes et les jolies photos.
    Et je ne te souhaite que DU BONHEUR !

  • Titanique dit :

    Merci, pour cette magnifique recette, bonne continuation !
    Amitiés
    Annick

  • Cerise dit :

    Je découvre ton blog, attirée par les prouesses mais aussi par la spontaneïté et la modestie de ma favorite sur masterchef et je trouve tout de suite une recette qui va plaire à coup sûr à mes copines lors du prochain dîner de filles, alors merci qui ? Merci Nathalie ;-)))
    PS : j’aime beaucoup ton style d’écriture et alors les recettes en bd, n’en parlons même pas ….

  • Bluelucy68 dit :

    La recette a l’air bien bonne mais est-ce que j’aurai raté une étape : les nem chua se mangent crus ?! il n’y a pas d’indication de cuisson à ce sujet ! merci pour vos commentaires .

  • Sand dit :

    Bonjour Nathalie !
    Tout d’abord un grand bravo pour tes réalisations à Mastercherf. Fan de cuisine asiatique, je suivrai désormais ton blog avec grand intérêt. Cette recette de riz croustillant est fantastique. J’en mange dès que je peux dans un fameux resto de l’avenue d’Ivry. A chaque fois, c’est la fête des papilles, le mélange des saveurs, une explosion de senteurs..bref, j’adore et c’est peu de le dire !
    Je vais me lancer et faire une surprise à mon homme car il adore ça aussi.
    Merci Nathalie. :)

  • Sand dit :

    Bonsoir Nathalie,

    Je me permets de faire une petite remarque : Thadeua est une banlieue située au sud-ouest de Vientiane, capitale du Laos. Je pense que la recette de ce riz croustillant a pris cette appellation parce qu’on y mange le meilleur dans cette région. Ce n’est donc pas TRadeua mais THadeua.
    Ce week-end, j’essaie cette recette ! J’attendais que mon nem chua soit propre à la consommation.
    Mes amitiés.

  • Tara dit :

    MIAM ! trop envie d’essayer !

    très beau blog , tu es ma favorite dans Masterchef ! des recettes superbes !

    Amicalement Tara

  • Emma dit :

    J’était en manque d’inspiration, quand je me suis souvenu de ta recette et de mon chéri qui disait adorer ce plat. Grâce à toi, j’ai fais un heureux hier soir. C’était très bon. Merci !
    J’espère de tout coeur que tu remportera la compétition Masterchef.

  • Kat dit :

    Bonjour,
    Cette recette est délicieuse! Par contre avec 2 cuillères à soupe de curry rouge c’était un peu trop épicé ce qui écrasait les autres goûts (peut-être est-ce la préparation que j’ai acheté dans le commerce qui était très relevée!).
    Je ne connaissais pas les Nem Chua et j’ai adoré.
    Juste une question: tu ne mets que les jaunes d’oeufs dans ta recette? Sans les blancs, ma préparation se délitait trop.
    Bravo pour ce blog, superbe, et pour ta participation à Masterchef.

    • Nathalie dit :

      Ah oui? Ca doit dépendre des goûts, j’avoue aimer quand c’est bien relevé !
      Pas de blancs d’oeuf non plus, mais c’est super que tu ais réussi la recette et que tu as su l’adapter !

      Merci pour tout !

  • Sand dit :

    Voilà, j’ai testé la recette ce soir. Un régal ! J’ai plus que doublé les proportions car nous sommes plus que gourmands.. :D J’ai utilisé beaucoup plus de riz et j’ai mis les jaunes des oeufs et la moitié des blancs. Autant de curry rouge, c’est parfait à mon goût aussi.
    J’ai préparé de grandes feuilles de batavia, de la menthe et de la coriandre à part. Chacun étant libre de faire son petit mélange. Pareil pour les cacahuètes. Tsingtao pour faire ‘glisser’ le tout.
    C’est repue que je souhaite à tous une douce soirée suivie d’une belle nuit.

  • nono67 dit :

    Excellente recette. J’en ai fait hier soir pour la petite famille (donc tes proportions x2) et il n’est rien resté du tout !!!! J’ai également accompagné de feuilles de batavia. Vraiment très très bon.
    Merci Nath, et je te trouve super géniale à MASTERCHEF !
    Gros bisous d’une Alsacienne.

  • Luminouroz dit :

    Encore un de mes plats préférés ! (Enfin en plat asiatique)

  • tampopo dit :

    bravo pour cette recette délicieuse, mais moi je laisse les éclats de piments du nem chua qui claquent les papilles, et parfois une feuille de basilic, yummy. ça fait partie du jeu, et que seraient les cuisines du sud-est de l’asie sans le piment ? il faut que les gens fassent un petit effort pour apprécier pleinement toutes ces saveurs magiques et surprenantes des cuisines asiatiques. manger pimenté, ça s’apprend et quand on a passé le cap c’est comme la découverte d’un nouveau térritoire ! En tout cas bravo pour ces expériences partagées sur votre blog !

  • Luminouroz dit :

    Ah par contre nous on met du coco dans le riz et fait cuire le riz uniquement avec le coco râpé puis du jaune d’oeuf et le reste on le mélange quand on écrase les boules de riz.
    Vu qu’on parle pas vietnamien on dit « riz coco » :)
    Je rajoute aussi du piment rouge découpé et étant fan de citron/sel, quand tt le monde se sert je suis la seule à rajouter 3 tonnes de sel et citron (j’en bave).

  • Marine R. dit :

    Bonjour Nathalie,

    Fabuleuse recette, je suis moi même laotienne et je peux t’assurer que ca me met l’eau à la bouche! Habituée à ce que ce soit ma maman qui le fasse, faut bien que je m’y mette! Avec plaisir je reprendrai ta recette ;-)

  • Huong dit :

    Je regarde presque toutes les émissions de master chef cette année parce qu’il y a toi :D bon courage Nathalie :D
    Concernant cette recette, tu as acheté où les nemchua? depuis je suis arrivée en France je les ai pas trouvé nul pas -__-

  • Lyloo dit :

    Bravo pour ton parcours dans Masterchef, je te voyais déjà gagnante ! Tant pis, je suis sûre que tu ouvriras quand même ton restaurant métis (mon rêve à moi aussi).
    Comme Luminouroz, on peut aussi rajouter de la coco râpée dans le riz, ça atténue un peu le piquant ;)

  • eric Kp dit :

    moi je rajoute du coco rapé dans le riz quand tu dois le mélanger au curry :)

    et y en a qui rajoute en plus du nem chua, des petits morceaux de poitrine de porc qui sera cuit avec le citron

  • Luminouroz dit :

    Elle a mis le nem chua dans la recette hein ;)

  • Souneth dit :

    J’essaye de recueillir un max de recettes de ma grand-mère lao avant que ça ne se perdent. Ta recette de nem thadeua n’a pas à rougir! Bravo! :)

  • Estelle dit :

    Coucou Nathalie,
    Bravo pour ton parcours dans Masterchef. Je suis contente que qq’un représente la cuisine asiatique dans cette émission, je n’ai pas réussi à le faire dans la saison 1.
    Très étonné de voir une recette lao sur ton site, c’est cool. Je suis lao et ta recette est pas mal.
    Je t’envoie la vidéo de ma recette, tu peux découvrir d’autres recettes lao et autres sur mon site :
    http://www.trip-gourmand.com/recettes/la-recette-du-nem-tradueua-les-nems-de-riz
    Gros bisous et bon courage pour ton projet.

    Estelle.

    PS : c’est bien nem tradueua, mais ça s’écrit de pleins de façons différentes car la retranscription n’a pas été officialisé. Au Laos, même les panneaux de route écrive la ville de plusieurs manières.

  • ladybutterfly dit :

    C’est la 1ere fois que je vois une recette pour utiliser les nem chua … moi qui est toujours cru qu’on ne pouvais que les manger comme ça !! (enfin c’est ce qu’on m’a appris)
    Je vais pouvoir essayer ça, merci

  • Leslie dit :

    Un régal !! Seule décéption ; pas de demande en mariage mais Mr a adoré aussi ;))
    Je n’avais que 2 oeufs je n’ai pas pu faire les boules de riz, j’ai donc fais frire le riz dans une poele.
    Ma touche perso : ail et échalottes frits pour croustiller encore plus.
    A déguster avec des feuilles de salade.

    Juste une question: je fais quoi avec les restes de Nem Chua ?
    Merci encore !

  • patrick dit :

    Merci beaucouo, j’aime la recette, un peu plus compliqué pour nous le debutanty, mais ça va ^^.

  • Martine dit :

    Réalisé ce jour. Bien bon.
    Je refais demain : ai voulu tester avant d’apporter pour un dîner entre copains
    merci

  • Céline dit :

    recette réalisée ,deux fois ;-),cette semaine : EXCELLENT comme le reste de ton blog d’ailleurs

  • Kamatis dit :

    OOOUUUUF elle est déjà cuite XD

  • Sarah dit :

    Coucou!!
    Je voudrai tester cette recette mais qu’est ce que je pourrai mettre à la place du nem chua? ( je ne mange pas de porc –‘)
    Merci d’avance ;D

  • Amelie C dit :

    Cette recette est une vraie tuerie, cela fait maintenant des années que je l’ai découverte et je l’adore je la fais régulièrement, miam !MERCI BEAUCOUP !!!

  • Éric dit :

    Superbe recette. Ma préférée au restau thaï. Donc Nem Thadeua ou Nem Lao, c’est la même chose ?
    Bravo Nathalie, si talentueuse, si travailleuse, également si belle. Prenez soin de vous.

  • Floriane dit :

    Merci Nathalie de m’avoir fait découvrir ce plat lors de l’atelier cuisine à italie 2 ce week end ! Je me suis régalée à écouter vos astuces culinaires et j’ai adoré ce plat que je ne connaissais pas et que je me suis empressée d’aller manger au restaurant juste après l’atelier.
    Grâce à le recette, je vais pouvoir m’exercer à la faire chez moi. Mille merci encore.

Leave a Reply