Category Archives: Entrées

boeuf_citron

Du boeuf cuit… au citron.

By | Apéritifs, Entrées, Recettes Salées, Viandes & Volailles | 45 Comments

 

On ne rigole plus du tout là… car voici une de mes bottes secrètes !

Pas très secrète pour mes compatriotes asiatiques qui connaissent certainement ce mélange de saveurs par coeur, mais qui l’est pour tout néophyte qui s’aventure chez moi et dont j’ai envie de faire une claque en deux temps trois mouvements. Ici présenté en verrine, vous pouvez également présenté cette recette en entrée en augmentant les doses ( voir même en plat, ça m’arrive aussi ).

La réussite de cette recette est simple, c’est juste un dosage entre de la viande rouge ( ici du boeuf, je l’ai fais au canard à Masterchef pendant mon premier test sous-pression ), du citron vert, du sel, du poivre et des feuilles de menthe ciselées. L’acidité du citron va cuire la viande et le goût est… fou fou fou !

Photographié par Maxime Duhamel

Pour 4 bonnes verrines :

  • - 200 g de boeuf ( une viande assez tendre, j’utilise souvent de la tende de tranche, pas trop cher, l’idéal reste du rumsteak )
  • - 2 citrons vert
  • - du sel
  • - du poivre
  • - une vingtaine de feuille de menthe
  • - quelques oignons frits, cacahuètes concassés, un peu d’oignon blanc émincé… là, c’est à vous de jouer !

Emincez finement le boeuf. Mouillez le directement avec le jus des citrons verts.

Emincez les feuilles de menthe très finement. Mélangez à la viande. Assaisonnez généreusement en sel et poivre. Goûtez au fur et à mesure. N’ayez pas peur d’avoir la main un peu lourde, le citron adoucie largement le sel. Mais le meilleur testeur, c’est la langue !

Ajoutez à la fin un peu de croustillant. J’avais une petite boîte d’oignons frits, j’ai également concassé quelques cacahuettes et ciselé un tout petit peu d’oignon blanc.

Laissez 10 minutes au frais et servez aussitôt…  Vous m’en direz des nouvelles !

 

Bon appétit !

Photographié par Maxime Duhamel

sushi_poisson_pane

Comme des sushis

By | Apéritifs, Entrées, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 18 Comments

On a beau essayer de faire des recettes incroyables à son entourage, rien ne remplacera jamais les saveurs de l’enfance. Si les miennes sont encrées en Asie, les racines de mon chéri se trouvent plutôt au Nord, aux pays de la fricadelle et des tartines de maroille au petit-déjeuner. Au délà des saveurs régionales, y a des plats parfois qui semblent à chaque fois donner la larme à l’oeil ( bon je l’avoue, j’ai jamais compris ).

Je parle de coquilettes/jambon, saucisse/purée… Vous saisissez?

Aujourd’hui, je m’attaque au… POISSON PANE AVEC DE LA PUREE ! Je sais, je suis une grande folle. Mais quand on me décrit avec amour ces bâtonnets tout jaunes de poisson, ça me dépasse. Mais y a moyen d’en faire un truc sympa, je suis sûre… ET BAM !

Pourquoi « Comme des sushis »? Tout est dans la présentation. Mignonne, sobre, avec une petite quenelle de purée et le morceau de cabillaud déposé dessus. Ca, c’est pour justifier ma candidature à Masterchef, haha. Mais les goûts sont là. Et aaaaah si, mon amoureux a le menton qui tremble d’émotion… Bon, c’est pas tout, attaquons !

Pour 2 personnes

  • - 2 filets de cabillaud
  • - 1 oeuf
  • - panure Panko ( panure japonaise )
  • - 500g de pommes de terre ( 6 pommes de terre moyennes )
  • - 125g de beurre
  • - 10cl de lait
  • - 5 cuillères à café de soja
  • - 1 cuillère à café de maïzena
  • - du gros sel
  • - de l’huile de friture

Faîtes cuire vos pommes de terre dans de l’eau bouillante salée. Egouttez les, pelez les, et passez les au moulin à légumes. Mettez la purée à la casserole sur feu doux et incorporez le beurre bien froid. Fouettez énergiquement jusqu’à ce que le beurre fonde. Ajoutez le lait tiède et assaisonnez en sel et poivre à votre convenance.

Coupez vos filets de cabillaud en tranches épaisses. Roulez les dans l’oeuf puis dans la panure Panko. Faîtes frire dans l’huile de friture jusqu’à ce que le poisson est une jolie couleur dorée.

Chauffez la sauce soja. Mélangez la maïzena à 5 cuillère à café d’eau froide et incorporez à la sauce soja jusqu’à ce que celle-ci épaississe. Ca, c’est spécialement pour le goût, et surtout la déco … Mais je vous avoue qu’on a dégainé le ketchup et la mayonnaise ! Y a que ça de bon !

Dressez des quenelles de purée et déposez par dessus une tranche de cabillaud pané. Comme la petite boule de riz superposée de sa tranche de poisson… mais cuite !

 

Bon appétit !

 

banh_cuon2

Bánh cuốn, les crêpes vietnamiennes

By | Entrées, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 23 Comments

 

Qu’est ce que c’est que ce nouveau délire asiatique?

On est allé au restaurant asiatique avec mon chéri et mes parents y a un mois. Alors que mon amoureux semblait complètement perdu face aux nombreux plats étrangers, ses yeux sont attirés par « Crêpes vietnamiennes au porc et aux champignons noirs ». Ma mère et moi avons alors frémis. QUOI?! Alors qu’on pouvait en faire de si bons à la maison?

Il aura eu la chance de goûter à ce plat à la maison à mes côtés. Et oui oui oui, il a adoré !

Le bánh cuốn est donc une recette vietnamienne qu’on mange au petit-déjeuner ou au déjeuner. Littéralement, ça veut dire « Gâteau roulé » mais c’est salé ! On peut y trouver des crevettes, des champignons noirs, des shitakés, mais l’ingrédient principal, c’est le cochon, et cette superbe pâte de riz fraîche qui doit rester humide. C’est une recette très facile et très très très goûteuse !

 

Pour 4 personnes :

– 1 sachet de farine Banh Cuon ( trouvable dans toute les épiceries asiatiques, sinon, tamisez 100g farine, 100g maïzena, 100g de fécule pomme de terre dans 600g d’eau chaude et touillez bien ! )
– 300g de viande de porc haché
– 100g de crevettes
– 8 échalotes
– 2 carotte
– 30g de champignons noirs séchés
– 30g de shitakés ( prenez que l’un ou l’autre si vous ne trouvez pas )
– 4 cuillères à soupe de sauce soja
– 1 cuillère à soupe d’huile de tournesol

Cette recette est toujours accompagnée à la fin de sauce nuoc mam ( 1 gousse d’ail émincé, 1 piment rouge, 2 cuillères à soupe de sauce nuoc mam, 6 cuillère à soupe d’eau, 1 citron vert pressé, 2 cuillère à café de sucre ), de cacahuetes, de feuilles de menthe. Vous pouvez également l’accompagner de pâté de porc vietnamien, nommé Cha Lua ( en arrière plan sur mes photos ) mais c’est accessoire. Passons à la recette !

Faîtes gonfler 10mn vos champignons noirs dans de l’eau chaude. Egouttez.

Emincez les échalotes et réservez.

Emincez les shitakés et les champignons noirs, coupez en petits tronçons les crevettes. Pelez et râpez vos deux carottes? Mélangez les champignons, les crevettes et les carottes à la viande de porc avec la sauce soja.

Faîtes chauffez dans une poêle avec 3 cuillère à soupe d’huile de tournesol et faîtes frire les 3/4 de vos échalotes. Réservez.

Refaîtes chauffer dans la même poêle 1 cuillère à soupe d’huile tournesol et faîtes revenir le reste des échalotes avec la farce. Emiettez bien pour que la cuisson soit uniforme et que la farce soit le plus fine possible. Salez, poivrez et sucrez un peu à votre convenance.

La pâte à banh cuon doit ressembler à une pâte à crêpe blanche. Mouillez votre poêle avec un sopalin imbibé d’huile de tournesol et versez une fine couche de pâte une fois la poêle bien chaude. Baissez immédiatement le feu et couvrez la poêle. Cette crêpe n’a pas besoin d’être retournée et le fait de couvrir la pâte va donner une légère cuisson « à la vapeur ». Quand la pâte est bien cuite, vous pouvez la disposer sur une assiette, déposez une bande de farce vers le bas de votre rond de crêpe,  rabattre sur les côtés gauche et droite et remontez en roulant vers le haut pour faire comme un gros nem. Recommencez pour faire toutes vos crêpes. Saupoudrez vos crêpes d’échalotes frits.

… Et… bon appétit !
tartine_roquefort

Légumes du printemps, pâte sablée roquefort

By | Entrées, Recettes Salées | 4 Comments

Recette fait rapidement le temps de mon portrait… Une tartine pleine de goût et gourmande ! 

Pour 6 tartines :

La pâte sablée au roquefort :

  • 250 gr de farine
  • 125 gr de beurre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 50g de roquefort
.

Les garnitures :

  • - 50g de fèves
  • - 12 asperges
  • - 12 pousses de bambou ( trouvable en boîte ou sous-vide dans les épiceries asiatiques )
  • - 1 carotte
  • - 6 radis
.

Caramel salé :

  • - 2 cuillères à soupe de miel
  • - 2 cuillères à café de sauce soja
.

Tamisez la farine sur votre plan de travail et incorporez le beurre coupé en petit morceaux. Ajoutez le sel, le roquefort et unifiez la pâte en la frottant entre vos deux mains pour la sabler, comme pour un crumble. Faîtes un trou au milieu dans la pâte et ajoutez l’oeuf. Continuez à sabler. Quand la pâte est bien uniforme faîtes une boule. Le mieux est de la laisser reposer une heure sous papier alimentaire dans le réfrigérateur.

Là, je suis un peu pressée !.Etalez la finement et passez la au four, à 180° pendant 10 minutes. La pâte doit être bien dorée.

Chauffez une casserole d’eau salée et cuisez tour à tour vos fèves et vos asperges 5mn. Pelez une carotte et faîtes de fines lamelles avec votre économe. Cuisez les pendant 1mn.  N’oubliez pas de rafraîchir tous ces légumes pendant 1mn dans un cul de poule d’eau froide pour coupez la cuisson. Réchauffez vos pousses de bambou en les passant rapidement dans l’eau bouillante salée. Emincez les radis en fines lamelles.

En même temps, faîtes le petit caramel salé. Mettez le miel et la sauce soja dans une casserole. Laissez bouillir pendant 1mn et stoppez immédiatement la cuisson.

… Servez en souriant ! Y a le chéri qui attend pour vous encourager…

.


tomate_mozzarella

Tomates Mozzarella et marinade basilic / échalotes

By | Accompagnements, Entrées, Recettes Salées | 4 Comments

 

Voici une recette magique donnée chaleureusement par ma soeur il y a déjà 5 ans quand je suis rentrée dans la vie active et qu’elle désespérait de voir que je me nourrissais que de produits surgelés…

Une de mes premières découvertes gustatives en découvrant ce que je pouvais faire avec mes petites mains. Cette recette est terriblement simple et je prévois souvent du pain quand je sers cette entrée à mes convives : à la fin, ils se mettent tous à saucer…

Pour 2 personnes :
  • - 2 tomates
  • - 1 boule de mozzarella
  • - 1 échalote
  • - des feuilles de basilic ciselées
  • - 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
  • - 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • - sel, poivre

 

Lavez vos tomates et coupez les en fines tranches. Coupez également votre boule de mozzarella et disposez sur 2 assiettes en alternant les tranches.

Pelez et ciselez votre échalote, mélangez avec le vinaigre balsamique, le sel et le poivre. Rajoutez le filet d’huile et versez votre vinaigrette sur les tranches de tomates et de mozzarelle. Terminez en soupoudrant de basilic et laissez mariné 10mn au frais.

Bon appétit !


raviolles_croustillantes

Ravioles croustillantes sur un velouté de tomate

By | Apéritifs, Entrées, Plats complets, Recettes Salées, Viandes & Volailles | 8 Comments
Voici la recette que j’ai fais pour mon premier passage face à notre Jury préféré. Qui a valu de gros « Oui ! Oui ! Oui ! Oui ! » ressemblant étrangement à un coït ! Ne me moquons pas, moi je me suis mise à gesticuler en pleurant !
Le secret de cette recette, c’est LA CITRONNELLE. Je le nomme pas quand je dis le nom de la recette, mais justement : ça éclate en bouche.
.
Pour 4 personnes

.La pâte ( trouvable déjà faîte dans les épiceries asiatiques au rayons frais, sous le nom de Feuillets à Ravioli ou pâte Won-Ton )

  • -  250g de farine
  • -  100ml d’eau
  • -  1 œuf
  • -  1 pincée de sel

La farce :

  • -  2 steaks hachés
  • -  1 botte de feuille de menthe
  • -  1 oignon
  • -  1 demi mie de pain
  • -  1 cuillère à soupe de lait
  • -  1 tronçon de 3cm de citronnelle
  • -  2 gousses d’ail
  •    2 cuillères à soupe de sauce nuoc mam
  • -  2 cuillères à soupe de sauce soja
  • -  2 pincées de curry

Le velouté de tomates / citronnelle

  • -  1 oignon
  • -  4 branches de citronnelle
  • -  2 echalotes
  • -  4 feuilles de citronnier
  • -  3 tomates émondées
  • -  25cl de lait de coco
  • -  20cl de bouillon de poule
  • -  de l’huile d’olive
  • -  sel, poivre

 

La pâte : 

Mélangez les ingrédients et pétrissez jusqu’à obtenir une pâte homogène. Pétrissez la pâte dans le bol pendant une dizaine de minutes.Roulez la pate finement et faire des carrés de 5cm de largeur. Réservez.

Le velouté : 

Ciselez l’oignon et les échalotes. Hachez la citronnelle.Faîtes revenir l’oignon, les échalotes et la citronnelle pendant 5mn dans un filet d’huile d’olive. Rajoutez les tomates émondées et épépinées, le bouillon de poule et les feuilles de citronnelle. Faîtes cuire à petit bouillon pendant 20mn. Mixez la préparation, passez la au chinois et rajoutez le lait de coco. Rectifiez l’assaisonnement.

La farce :

Hachez l’ail, l’oignon et mixez la citronnelle. Faîtes revenir 5mn dans un filet d’huile d’olive et laiissez refroidir. Faîtes trempez la mie de pain dans le lait et rajoutez au hachis, avec les feuilles de menthe hachées. Rajoutez l’ail, l’oignon, la citronnelle, la sauce soja, la sauce nuoc mam et les pincées de curry, mélangez énergiquement.Pour faire vos ravioles, mettez une cuillère à café de farce au milieu de votre pâte et refermez votre raviole en triangle après avoir mouillé préalablement les côtés. Pincez pour faire de petites frisettes.

Pour les griller, faîtes chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle bien chaude et faîtes griller vos ravioles sur chaque côté pendant 1mn. Terminez la cuisson en rajoutant un cuillère à soupe d’eau et en couvrant la casserole. Après absorption de l’eau, c’est prêt !Miam miam…

blog_cuisine_salade_cesar

Ma salade César au poulet façon Tonkatsu

By | Entrées, Plats complets, Recettes Salées, Viandes & Volailles | 6 Comments
J’avais envie de manger du frais ! Le soleil m’a donnée du baume au coeur ce weekend et j’avais envie d’une salade avec plein de soleil dedans.
Le tonkatsu est une recette japonaise à base d’une fine tranche de porc pané. Voyons comment on peut agrémenter cette recette différemment…
2 personnes :
  • - 300g de poulet
  • - 2 oeufs
  • - de la panure Panko ( chapelure japonaise composée de petits flocons de pain )
  • - de la sauce soja
  • - 2 sucrines
  • - 14 tomates cerises
  • - un peu de pignons de pin
Pour mes tuiles au parmesan
  • - 80g d’emmental
Croûtons à l’ail
  • - Un pain de mie
  • - Une demi gousse d’ail
Pour ma sauce César
  • - 1 oeuf
  • - 1 gousse d’ail
  • - 1/2 citron jaune
  • - 1 cuillère à café de moutarde
  • - 30g de parmesan
  • - 3 oignons d’un bocal de cornichon
Commencez par préchauffer votre four à 220°.
Coupez 8 tomates cerises en deux, salez, poivrez, mettez un peu de thym et un filet d’huile d’olive.
Enfournez pendant 20 minutes.
Je prépare ma sauce César à réserver un peu au frais avant la dégustation. Faîtes bouillir une petite casserole d’eau et faîtes bouillir un oeuf pendant 1 minute 30. Refroidissez le sous un filet d’eau froide et mixez le avec tout les ingrédients de la sauce César ( en ayant pensé à peler la gousse d’ail ;p ).
Rectifiez en sel et en poivre. Réservez au frais.
Vos petites tomates sont normalement confites. Réservez.
Mettez du papier sulfurisé sur votre plaque. Faîtes des petits tas d’environ 10cm de largeur avec environ une vingtaine de grammes d’emmental. J’en ai fais 4. Passez au four toujours à 220° pour 7 minutes. Pas plus ! Laissez refroidir et réservez.
Mon petit poulet ! J’ai pris trois fines escalopes de poulet pour cette recette.
Emincez en fines lamelles.
Faîtes griller vos pignons de pin pour qu’ils soient légèrement dorés.

Séparez les feuilles et lavez les sucrines.

On s’occupe de cette magnifique chapelure Panko !

Cassez vos oeufs.

Et touillez les oeufs avec une dizaine de gouttes de sauce soja.
Mettez vos émincés de poulet.
Commencez la panure de chaques morceaux.
Frottez un pain de mie avec une demi gousse d’ail et coupez le en petits morceaux.
Faîtes chauffer votre huile à friture.
Petit test. L’huile est assez chaude quand, en trempant une baguette de bois, celle-ci se met à buller.
On passe à la friture ! Vous pouvez frire plusieurs morceaux à la fois, tant qu’il reste de la place sans que chaque émincé ne soit pas collé l’un à l’autre. La cuisson prend environ 2 minutes.
Obtenez une belle couleur dorée :)
Servez aussitôt ! Mélangez les feuilles de sucrine avec la sauce César. Rajoutez vos tomates confites et le reste des tomates cerises crus, ainsi que vos émincés de poulet et les croûtons. Soupoudrez de pignons de pin. Terminez en décorant avec vos tuiles d’emmental.
Bon appétit !

 

blog_cuisine_maki_japonais

Amuse-bouches façon maki

By | Apéritifs, Entrées, Recettes Salées | 5 Comments
On aime bien parfois manger en piochant, façon apéro dinatoire. Surtout quand mon chéri abuse de ses charmes. Façon :
Dis, tu me fais des makis ???
Je vous défie d’y résister.
Cette recette est une recette VIDE FRIGO. Vous pouvez pratiquement tout utilisé. Voici quelques pistes pour vous aiguiller.
Amuse-bouches façon maki
  • - 4 tranches de jambon cru
  • - 4 tranches de jambon blanc
  • - 1 concombre
  • - des feuilles de menthe
  • - des feuilles de riz
  • - des feuilles de nori séchés
  • - du coulommiers
  • - du chèvre
Sauce nuoc mam minute
  • - 3 cuillères à soupe de sauce de poisson séché
  • - 3 cuillères à soupe d’eau
  • - 1 cuillère à soupe de sucre
  • - 1 jus de citron jaune
  • - 1 cuillère de vinaigre blanc
  • - 1 piment rouge écrasé
  • - 1 ail écrasé

 

Je prends mon épluche-patate et commence à bien appuyer sur mon concombre pour faire des tagliatelles.
Je prends un bol d’eau chaude pour humidifier mes feuilles de riz. Les tremper pendant 5 secondes et les poser sur votre plan de travail. Ils vont se ramollir tout doucement.
Pour l’instant, je fournie mon rouleau de printemps en demi-cercle. Mettez donc ce que vous voulez. Moi ça sera là jambon, concombre…
… chèvre et feuilles de menthe.
Pour rouler comme un rouleau de printemps, rabattez votre feuilles de riz sur chaque côté. Je vous avoue que j’ai un peu mal géré, ma tranche de jambon était un peu trop large.
Roulez fermement en serrant bien les côtés pour que le rouleau reste fermé.
On rentre les côtés quand ça sort un peu, comme moi à cause de mon jambon…
Et tadam !
Ici une version avec de l’algue séché légèrement humecté avec de l’eau chaude du bout des doigts. Posez vos garnitures en horizontale sur du film étirable. Vu qu’il n’y a pas de feuille de riz, ça sera le support pour rouler en boudin. ( jambon cru, chèvre, concombre, menthe ).
Roulez fermement avec votre film étirable en boudin.
Une autre version avec l’extérieur en tagliatelle de concombre. Toujours sur du film étirable ( jambon blanc, chèvre, menthe ).
Cette fois-ci sur mon film étirable, du jambon cru ( feuilles de nori séchées, chèvre, concombre ).
Rebelote en boudin bien ferme.
Une version en jambon blanc sur du papier sulfurisé ( coulommiers, concombre, feuille de menthe ).
Une autre sur une base de feuille de riz ( jambon cru, coulommiers, feuille de menthe ).
A la fin, coupez tout vos boudins en maki avec un couteau bien tranchant. Retirez le film étirable pour ceux qui en sont entourés. Je sers ça avec une petite sauce nuoc mam minute où il suffit juste de… mélangez tout les ingrédients cités dessus :)
A savoir : 3 cuillères à soupe de sauce de poisson séché, 3 cuillères à soupe d’eau, 1 cuillère à soupe de sucre, 1 jus de citron jaune, 1 cuillère de vinaigre blanc, 1 piment rouge écrasé, 1 ail écrasé
Bonne dégustation !
blog_cuisine8

Crème de panais et de topinambours, et oeuf poché

By | Accompagnements, Entrées, Recettes Salées | 5 Comments

Ayant dû subir quelques examens médicaux récemment, je devais me nourrir pendant un moment que de liquide. Ce que j’ai fais… euh la veille?
Et vu que je suis gourmande, je voulais quand même faire quelque chose de gourmand et goûteux. J’ai vu au supermarché de superbes topinambours et de bons gros panais pas trop chers. J’ai eu tout de suite envie d’une crème bien chaude et toute douce.

Crème de topinambours et de panais, et oeuf poché

2 personnes
– un gros panais
– quatre petits topinambours
– une cuillère à soupe de crème fraîche
– 30g de beurre
– deux oeufs
– du vinaigre blanc
– de la roquette

On observe d’abord en soupirant d’amour ces légumes.

Les topinambours sont des racines qui ont un petit goût de coeur d’artichaut. Tandis que les panais sont les cousins de nos carottes en plus sucrés. Attention, on les fâche pas, c’est pas des légumes anciens, c’est des légumes oubliés ! Et c’est pourtant tellement plus délicat qu’une patate :p ( je vous fâche pour rien, c’est juste pas comparable ! )
Atelier épluchage. Comme une pomme de terre, on enlève toutes les peaux. Un peu plus difficile pour les topinambours. Puis on épluche le chat.
Quoiiiiii?!!!!
Ca va Birdy, je rigole…
On fait pas du vietnamien aujourd’hui, on fait français, t’as de la chance…
Ahum, on découpe en morceaux le panais et les topinambours.
Puis faire cuire pendant 15 minutes dans une casserole d’eau bouillante bien salée. Mixez votre panais et vos topinambours avec la crème et le beurre. Salez et poivrez.
Pour l’oeuf poché, mon chéri m’aidait à les faire donc pas de photo mais en très gros, je fais bouillir une casserole d’eau, je verse environ 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc, et je crée un micro typhon dans la casserole d’eau avec une baguette. Dès que l’eau tourne bien, je casse dans l’oeil de la tornade mon oeuf et je continue à faire tourner doucement l’eau avec ma baguette. Le blanc d’oeuf va aller s’enrouler au milieu du jaune.
3 minutes pile poil pour avoir encore le jaune bien liquide.
Les roquettes, c’est pour la forme… et le goût, surtout :)
Bon appétit !
blog_cuisine7

Petits champignons farcis

By | Accompagnements, Apéritifs, Entrées, Recettes Salées | One Comment
Une petite entrée minute pour fanfaronner devant son chéri l’air de rien. C’est trop facile et c’est mignon comme tout. J’ai fais cette recette parce que je n’avais que… des champignons de Paris pour faire une entrée. Et les champignons farcies aux champignons, c’est pas si mal !Et le plus important, c’est que c’est bon !
Petits champignons farcis ! ( les coquins… )

Pour 2 personnes
– 6 beaux champignons de Paris
– une gousse d’ail
– du persil
– une gousse d’ail
– un peu de roquette
– une noix de beurre
– un peu de coulommiers
Pour la vinaigrette ( que je ne change jamais… )
– Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique
– Une cuillère à café d’huile d’olive
– du sel et du poivre

J’aurai ta peau !!
On passe les champignons sous l’eau rapidement. Pelez la peau où c’est sale. On fait ça rapidement car les champignons se gorgent rapidement d’eau :)
Quand ils sont beaux tout propres, équeutez vos champignons.
N’hésitez pas à bien détourer le champignon, vous aurez plus de place pour votre farce et votre champignon sera plus joli.
Un champismiley….
Emincez les pieds de vos champignons en petits morceaux.
Vous verrez que j’ai graaave la technique du découpage de champignon « j’assures’il-vous-plait, jtedégommeçaen1minute ». Salez vos têtes de champignons et réservez. Emincez 
Quelle photo… j’en ai les poils qui se hérissent.
Faîtes fondre une noix de beurre dans une poêle. Rajoutez vos pieds de champignons émincés et laissez dégorgé.
Rajoutez l’ail quand il n’y a plus d’eau dans votre poêle. Laissez frémir 2 minutes et rajoutez environ 50g de feuilles de persil ciselés. On laisse cuire encore 1 minute.
On rectifie en sel et en poivre, et c’est parti pour farcir nos champignons !
Normalement, vous pouvez mettre une cuillère à café de farce dans chaque champignon.
Disposez dans un plat à four. Il me restait du coulommiers, j’en ai disposé une noix sur chaque champignons. C’est partie pour 10 minutes au four à 150° !
Pour la toute petite salade de roquette, je mets dans mon saladier ma roquette, une bonne pincée de sel et de poivre, la cuillère à soupe de vinaigre balsamique. Je touille doucement. Je rajoute l’huile d’olive et je refais un tout petit tour avec ma roquette.
TADAAAAAA !
Le blog de cuisine Paris – Vietnam vous souhaite bon appétit :)