Category Archives: Accompagnements

nem_tradeua

Nem Thadeua, ou le riz qui croustille

By | Accompagnements, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 48 Comments

Je pense sincèrement que grâce à cette recette, mon homme a définitivement décidé de m’épouser… Mais on va faire comme si je n’étais pas au courant haha !

Cette recette est purement laotienne mais une alternative incroyable au riz cantonnais… aux riz sautés… enfin vous voyez. Les menus B6 ou C3. Demandant un peu plus de temps, le côté pratique de cette recette c’est : VOUS POUVEZ UTILISER VOTRE RESTE DE RIZ ! C’est en effet mieux d’utiliser du riz cuit la vieille.

Comment ça marche ?

Recette du NEM THADEUA

2 personnes :

  • -       120g de riz blanc cuit ( il doit être froid )
  • -       1 oignon
  • -       2 échalotes
  • -       4 branches de coriandre
  • -       4 branches de menthe
  • -       3 œufs
  • -       1 citron vert
  • -       6 nem chua ( porc fermenté achetable dans les épiceries asiatiques, ou du jambon mais c’est un peu dommage ^^)
  • -       2 cuillères à soupe pâte de curry rouge ( ou mixez 1 piment de Cayenne, 1 cuillère à café de coriandre en grains, 2 cuillères de curry, 1 cuillère de paprika, 1 branche de citronnelle, 1 échalotte et je rajoute toujours une cuillère à café de tomate concentrée. Ralongez avec de l’eau pour obtenir une pâte homogène. )
  • -       huile de tournesol
  • -       sauce nuoc mam ( vous pouvez prendre de la sauce soja si vous en avez pas, c’est pas pareil mais il n’y a pas de quoi se taper sur les doigts )
  • -       quelques cacahuètes
  • -       sel, poivre, sucre…

 

Faîtes cuire votre riz et laissez le reposer. Quand il est froid,  séparez le blanc et les jaunes de vos œufs. Réservez le blanc et mélangez les jaunes, 2 échalotes émincées, 1 oignon émincé, et la pâte de curry rouge au riz. Malaxez du bout des doigts pour bien mélanger !  Faîtes de jolies boules d’environ 5cm de rayon. Pour aciliter le roulage de boules, vous pouvez légèrement humidifier vos mains.

Faîtes chauffer dans une casserole un bon fond d’huile de tournesol et faîtes bien dorer vos boules de riz. Elles doivent prendre une jolie teinte dorées.  Réservez les sur du papier absorbant.

N’oubliez pas de regarder si vos nem chua sont prêt à consommer ! Il y a une date de début de consommation et de fin de consommation. Découpez en tout petit morceaux vos nem chua. Attention, y a toujours un morceau de piment qui traîne, et ceux qui sont dedans sont vraiment très virulent, je vous conseille de les retirer. Assaisonnez les du jus de citron vert.

Effilochez grossièrement vos boules de riz, mélangez au nem chua, rajoutez vos feuilles de coriandre et de menthe que vous auriez grossièrement haché, arrosez d’une bonne cuillère à soupe de sauce nuoc mam, de sel, de poivre, d’une petite cuillère à café de sucre et de cacahuètes concassés.

C’est prêt ! Et quuuuue c’est bon…

saumon_sesame3

Saumon en croûte, et Kong Namul

By | Accompagnements, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 4 Comments

Si souvent je regarde l’intérieur de mon frigo en boudant un peu, j’arrive finalement à être inspirée par certains souvenirs. J’ai eu la chance de dîner il y a deux mois avec mes Masterpotes au restaurant de Jean Louis Nomicos, nommé Les Tablettes. J’y avais mangé là bas un filet de bar dans une sublime croûte croustillante de pavot bleu et de sésame blanc. C’était frais, et ça croquait sous la bouche. Un vrai « excitant gustatif » comme aurait dit Yves Camdeborde.

Ma mère m’avait également emmenée des pousses de soja toutes fraîches et bien blanches. Ca m’a donnée envie de faire un petit Kong Namul : c’est une salade coréenne composée de pousses de soja justes blanchies. Toute simple, et miam !

Pour 2 personnes :

  • - 2 pavé de saumon ( n’importe quel pavé saumon pourrait faire l’affaire ).
  • - 1 oeuf
  • - graines de pavot bleu
  • - graines de sésame blanc
  • - 300g de pousses de soja
  • - 2 cuillère à soupe de sauce soja
  • - 2 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • - 1 cuillère à café de sucre
  • - 1 gousse d’ail
  • - piment d’espelette
  • - sel, poivre

 

Portez à ébullition une casserole d’eau salée et plongez-y vos pousses de soja pendant 2 bonnes minutes. Ceux-ci doivent être encore fermes mais être légèrement translucides. Egouttez et plongez les dans un cul de poule d’eau froide pour stopper la cuisson. Egouttez bien.

Ciselez finement la gousse d’ail et mélangez à la sauce soja, l’huile de sésame, le sucre, et mettez à votre convenance le piment d’espelette, le sel et le poivre. Mélangez à vos pousses de soja et laissez mariner au frais pendant la préparation du poisson.

Séparez le blanc et le jaune de l’oeuf. Posez quelques gouttes de soja dans le blanc d’oeuf et battez un peu. Mettez dans une assiette un mélange de pavot bleu, de graine de sésame.

Plongez la face supérieure de votre saumon ( la plus foncée, là où il y avait la peau ) dans votre blanc d’oeuf puis dans votre mélange de pavot bleu et de graines de sésame.

Chauffez une poêle légèrement huilé à feu moyen et déposez vos pavés de saumon, sur la face en croûte pendant 5 minutes. Terminez la cuisson sur l’autre face pendant 2 minutes.

Sortez votre Kong Namul, parsemez de quelques graines de pavot, et servez aussitôt !

 

magret_oignon_brocoli

Fleurs de brocoli et pickles d’oignon, et crème de brocoli

By | Accompagnements, Recettes Salées, Viandes & Volailles | 3 Comments

Je suis sortie de ma cuisine avec un gros brocoli, presque aussi gros que ma tête. Mon copain a grimacé. C’est souvent ce qui me donne la motivation de cuisiner… haha !

Un de mes plus beaux souvenirs du brocoli, c’est sans doute quand j’étais dans cette famille d’accueil anglaise qui a mis son brocoli entier au micro-onde avant de le servir directement dans nos assiettes. Ou pire, après une cuisson à l’eau, dans la cantine, tout désintégré dans l’assiette, ressemblant plus à une motte d’herbes écrasés par toute une équipe de foot. Comment aimer ce légume après?

C’est pas difficile :). Déjà, si les brocolis motivent pas votre cobaye, assurez les arrières… Ici ça sera, un magret de canard. Je sais, j’ai de bons arguments !

Pour 2 personnes

  • - 2 magrets de canard
  • - 1 brocoli
  • - 1 demi oignon
  • - 2 échalotes
  • - 1 demi litre de bouillon ( vous pouvez utiliser des cubes de bouillon )
  • - 5cl de crème fraîche
  • - 40g de beurre
  • - du vinaigre balsamique
  • - du vinaigre blanc
  • - huile d’olive
  • - sel, poivre

 

Commencez par découper vos fleurs de brocoli. Pour ça j’utilise un couteau et je gratte les sommités du brocoli. Vous pouvez utiliser un économe ou une mandoline. Prélevez environ 100g de sommités. Ciselez finement votre demi oignon. Faîtes chauffer une casserole d’eau salée et faîtes tremper vos sommités et à travers un tamis pendant 10 secondes. Sortez et égouttez les. Faîtes tremper vos oignons à hauteur d’eau bouillante salée restante dans une petite coupelle et ajoutez 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc. Réservez jusqu’à refroidissement.

Coupez le reste des bouquets des brocolis. Emincez vos deux échalotes. Faîtes fondre 20g beurre dans une casserole et faîtes revenir légèrement les échalotes jusqu’à ce qu’ils suent.  Rajoutez les bouquets de brocolis et le bouillon et laissez cuire. Une fois cuit, passez dans un chinois pour récupérez que le brocolis et les échalotes et passez au mixeur girafe avec la crème, 20g de beurre. Salez, poivrez.

Mélangez vos sommités de brocolis à l’émincé d’oignon égoutté, ajoutez 1 cuillère à café de vinaigre balsamique, 3 cuillère à café d’huile d’olive, une pincée de fleur de sel et poivrez.

Faîtes cuire vos magrets de canard sur la peau. Pour une cuisson à point, posez 10mn votre magret sur la peau sur feu moyen et 5 minutes sur l’autre face.

DRESSAGE : Emincez votre magret et déposez au milieu un trait du condiment brocoli / pickels oignon. Servez à côté la purée de brocoli, où vous pouvez également déposer un peu de condiment.

 

tournedos

Tournedos aux oignons nouveaux, pâtes coco/poivron

By | Accompagnements, Plats complets, Recettes Salées, Viandes & Volailles, Vidéo | 5 Comments

2 personnes

  • - 2 tournedos ( ou 3 comme moi pour mon petit homme carnivore )
  • - 5 oignons nouveaux
  • - de la sauce soja
  • - une cuillère à soupe de sucre
  • - 1 poivron rouge
  • - 25cl de lait de coco
  • - 2 cuillères à café de maïzena diluées dans de l’eau
  • - 180g de linguine

Pour cette recette, un peu d’originalité, j’étais filmée par mon chéri ! Essayez de suivre… ! :D

Bon appétit ! 

 

tomate_mozzarella

Tomates Mozzarella et marinade basilic / échalotes

By | Accompagnements, Entrées, Recettes Salées | 4 Comments

 

Voici une recette magique donnée chaleureusement par ma soeur il y a déjà 5 ans quand je suis rentrée dans la vie active et qu’elle désespérait de voir que je me nourrissais que de produits surgelés…

Une de mes premières découvertes gustatives en découvrant ce que je pouvais faire avec mes petites mains. Cette recette est terriblement simple et je prévois souvent du pain quand je sers cette entrée à mes convives : à la fin, ils se mettent tous à saucer…

Pour 2 personnes :
  • - 2 tomates
  • - 1 boule de mozzarella
  • - 1 échalote
  • - des feuilles de basilic ciselées
  • - 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
  • - 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • - sel, poivre

 

Lavez vos tomates et coupez les en fines tranches. Coupez également votre boule de mozzarella et disposez sur 2 assiettes en alternant les tranches.

Pelez et ciselez votre échalote, mélangez avec le vinaigre balsamique, le sel et le poivre. Rajoutez le filet d’huile et versez votre vinaigrette sur les tranches de tomates et de mozzarelle. Terminez en soupoudrant de basilic et laissez mariné 10mn au frais.

Bon appétit !


blog_cuisine_farfalles_poireau

Farfalles à la crème de poireau

By | Accompagnements, Plats complets, Recettes Salées | 7 Comments
Y a des plats comme ça qui me prennent 10 minutes et que mon chéri quémande.
Il en faut peu pour être heureux :)
2 personnes
  • - 1 blanc de poireau
  • - 200g de champignons de Paris
  • - 1 oignon
  • - de la crème fraîche
  • - 400g de farfalles
Pelez votre oignon et émincez le.
Ah chéri tu veux participer?
J’avoue qu’il coupe le blanc de poireau en tranches à merveille !
Lavez vos champignons blancs et émincez les également. J’en avais déjà en reste dans mes précédents plats. Faîtes chauffer l’huile d’olive dans une poêle et faîtes suez vos oignons et vos champignons et faîtes cuire à feu moyen pendant 10 minutes.
Faîtes bouillir votre casserole d’eau salée et mettez vos farfalles. Suivez les consignes de cuisson sur la boîte.
J’adore cette crème fraîche. Je vous la conseille guère pour des préparations froides, le goût est très loin de la crème fraîche ( seulement 15% de matière grasse ) mais pour des préparations chaudes, la texture est superbe.
On met 4 bonnes cuillères à soupes de crème. Rectifiez votre assaisonnement.
Et servez aussitôt !
blog_cuisine_cabillaud_crumble_courgette

Cabillaud croustillant et crumble de courgettes

By | Accompagnements, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 8 Comments
Je devais reprendre des forces après mes examens médicaux, il fallait une recette légère qui passe bien et assez gourmande pour me donner envie.
Puis un homme, au fond, c’est un peu comme un enfant. Pour qu’il apprécie le poisson, faut qu’il donne envie ! Et qui résiste devant un crumble?
… Pas moiiii !
2 personnes
Pour les cabillauds :
  • - 2 filets de cabillaud
  • - 1 oeuf
  • - 60g de farine
  • - 60g de pralin
  • - 15g de beurre
  • - un citron vert
Pour le crumble de courgettes
  • - 3 petites courgettes ( environ 500g de courgettes )
  • - 1 oignon
  • - du parmesan
  • - du basilic
  • - 150g de farine
  • - 80g de beurre
Et… on y va !
J’ai une tête très fatiguée…
On préchauffe le four à 150° et on pèle l’oignon !
Emincez l’oignon. Emincez également en fines tranches vos courgettes.
Faîtes chauffez un filet d’huile d’olive. Faîtes suer vos oignons.
Rajoutez vos courgettes émincées.
Faîtes cuire pendant 5 minutes environ, il faut que ça reste bien croquant.
Pour l’instant, préparez 150g de farine.
Puis 80g de beurre.
On se prépare à la bataille en mettant dans un gros bol… Et action !
Touchdown ! Kick Off !
Et mon crumble est KO…
Yeeha !
Les 5 minutes sont passées, mes courgettes sont encore légèrement croquantes et il ne reste presque plus d’amertume :)
Je mets environ deux cuillères à café de parmesan.
Et environ 2 cuillères à café de basilic congelés ( les moyens du bord… )
On met nos courgettes dans un plat à four et on parsème du crumble.
C’est parti au four pour 25 minutes à 150°.
Pour l’instant, on casse un oeuf dans un plat. Oui oui. Le match continue.
On attrape le sachet de pralin. Vous pouvez prendre des cacahuètes concassés, des noisettes…
Je mets 60g de pralin et 60g de farine dans un autre plat.
On touille l’oeuf en omelette.
On touille la farine et le pralin.
Tapotez vos filets de cabillaud avec du papier absorbant.
Ah, Birdy a senti le poisson…
On mouille les filets dans l’oeuf.
Puis dans notre mélange de farine-pralin.
TADAAAA !
Faîtes mousser vos 15g de beurre à feu moyen.
Dès que le beurre a fondu, on rajoute nos filets de cabillaud et on fait cuire environ 3 minutes de chaque face. Ne remuez pas vos filets pour qu’ils soient bien croustillants.
La croute du cabillaud devient bien dorée :).
Dès que vos cabillauds sont prêts, retirez les et déglacez votre beurre avec le jus de votre citron vert.
Après 25 minutes de cuisson, votre crumble est prêt à servir avec vos filets de cabillaud :)
Arrosez vos filets avec le beurre citronné et servez.
C’est vraiment très très bon. N’hésitez pas longtemps pour cette jolie recette :)

 

blog_cuisine8

Crème de panais et de topinambours, et oeuf poché

By | Accompagnements, Entrées, Recettes Salées | 5 Comments

Ayant dû subir quelques examens médicaux récemment, je devais me nourrir pendant un moment que de liquide. Ce que j’ai fais… euh la veille?
Et vu que je suis gourmande, je voulais quand même faire quelque chose de gourmand et goûteux. J’ai vu au supermarché de superbes topinambours et de bons gros panais pas trop chers. J’ai eu tout de suite envie d’une crème bien chaude et toute douce.

Crème de topinambours et de panais, et oeuf poché

2 personnes
– un gros panais
– quatre petits topinambours
– une cuillère à soupe de crème fraîche
– 30g de beurre
– deux oeufs
– du vinaigre blanc
– de la roquette

On observe d’abord en soupirant d’amour ces légumes.

Les topinambours sont des racines qui ont un petit goût de coeur d’artichaut. Tandis que les panais sont les cousins de nos carottes en plus sucrés. Attention, on les fâche pas, c’est pas des légumes anciens, c’est des légumes oubliés ! Et c’est pourtant tellement plus délicat qu’une patate :p ( je vous fâche pour rien, c’est juste pas comparable ! )
Atelier épluchage. Comme une pomme de terre, on enlève toutes les peaux. Un peu plus difficile pour les topinambours. Puis on épluche le chat.
Quoiiiiii?!!!!
Ca va Birdy, je rigole…
On fait pas du vietnamien aujourd’hui, on fait français, t’as de la chance…
Ahum, on découpe en morceaux le panais et les topinambours.
Puis faire cuire pendant 15 minutes dans une casserole d’eau bouillante bien salée. Mixez votre panais et vos topinambours avec la crème et le beurre. Salez et poivrez.
Pour l’oeuf poché, mon chéri m’aidait à les faire donc pas de photo mais en très gros, je fais bouillir une casserole d’eau, je verse environ 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc, et je crée un micro typhon dans la casserole d’eau avec une baguette. Dès que l’eau tourne bien, je casse dans l’oeil de la tornade mon oeuf et je continue à faire tourner doucement l’eau avec ma baguette. Le blanc d’oeuf va aller s’enrouler au milieu du jaune.
3 minutes pile poil pour avoir encore le jaune bien liquide.
Les roquettes, c’est pour la forme… et le goût, surtout :)
Bon appétit !
blog_cuisine7

Petits champignons farcis

By | Accompagnements, Apéritifs, Entrées, Recettes Salées | One Comment
Une petite entrée minute pour fanfaronner devant son chéri l’air de rien. C’est trop facile et c’est mignon comme tout. J’ai fais cette recette parce que je n’avais que… des champignons de Paris pour faire une entrée. Et les champignons farcies aux champignons, c’est pas si mal !Et le plus important, c’est que c’est bon !
Petits champignons farcis ! ( les coquins… )

Pour 2 personnes
– 6 beaux champignons de Paris
– une gousse d’ail
– du persil
– une gousse d’ail
– un peu de roquette
– une noix de beurre
– un peu de coulommiers
Pour la vinaigrette ( que je ne change jamais… )
– Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique
– Une cuillère à café d’huile d’olive
– du sel et du poivre

J’aurai ta peau !!
On passe les champignons sous l’eau rapidement. Pelez la peau où c’est sale. On fait ça rapidement car les champignons se gorgent rapidement d’eau :)
Quand ils sont beaux tout propres, équeutez vos champignons.
N’hésitez pas à bien détourer le champignon, vous aurez plus de place pour votre farce et votre champignon sera plus joli.
Un champismiley….
Emincez les pieds de vos champignons en petits morceaux.
Vous verrez que j’ai graaave la technique du découpage de champignon « j’assures’il-vous-plait, jtedégommeçaen1minute ». Salez vos têtes de champignons et réservez. Emincez 
Quelle photo… j’en ai les poils qui se hérissent.
Faîtes fondre une noix de beurre dans une poêle. Rajoutez vos pieds de champignons émincés et laissez dégorgé.
Rajoutez l’ail quand il n’y a plus d’eau dans votre poêle. Laissez frémir 2 minutes et rajoutez environ 50g de feuilles de persil ciselés. On laisse cuire encore 1 minute.
On rectifie en sel et en poivre, et c’est parti pour farcir nos champignons !
Normalement, vous pouvez mettre une cuillère à café de farce dans chaque champignon.
Disposez dans un plat à four. Il me restait du coulommiers, j’en ai disposé une noix sur chaque champignons. C’est partie pour 10 minutes au four à 150° !
Pour la toute petite salade de roquette, je mets dans mon saladier ma roquette, une bonne pincée de sel et de poivre, la cuillère à soupe de vinaigre balsamique. Je touille doucement. Je rajoute l’huile d’olive et je refais un tout petit tour avec ma roquette.
TADAAAAAA !
Le blog de cuisine Paris – Vietnam vous souhaite bon appétit :)
blog_cuisine6

Côte à l’os à mariné, poivronnade, et roquefort

By | Accompagnements, Recettes Salées, Viandes & Volailles | One Comment

L’inconvénient d’avoir un homme…
Le grand bonheur d’avoir un homme à la maison, c’est que forcément, avec la quantité de testostérone qu’il doit fournir par jour, il lui arrive de taper sur son torse en grognant « Grrrmf ! Viande ! Protéine ! Grrroummmfff ! ».

VITE, QUE FAIRE?! TRANSFORMATIOOON >.<

Côte à l’os mariné, linguine à la sauce façon poivronnade et petite sauce au roquefort
Pour 2 personnes
Pour la côte :
- Une côte à l’os de 500 grammes
- Une gousse d’ail
- Sauce soja
- Une cuillère à café de sucre
- Un peu de beurre demi-sel
Pour les linguines à la sauce façon poivronnade
- 60g de linguines
- Un poivron ( qu’importe la couleur )
- 8 petites tomates cerises
- Deux échalottes
- Deux gousse d’ail
- Une petite boîte de tomate concentré
- 30g de parmesan
- Pincée de sucre
- Une petite botte de basilic
Sauce roquefort
- 15cl de crème liquide
- 20g de roquefort
Préchauffez le four à 200°. Mettez votre poivron dans une feuille d’aluminium et enfournez.
On commence par mariner la côte à l’os, un cadeau de mes parents qui savent à quel point on aime ça et que c’est pas évident de trouver ça à un prix convenable à Paris.
J’ai gratté ma viande avec une gousse d’ail puis j’ai inséré des petits lamelles d’ail dans le persil de la viande ( les bandelettes de gras ). Comme ça, quand le gras va fondre, ça va parfumer la viande :). Salez, poivrez. Mélangez une cuillère à soupe de soja, trois cuillères à soupe d’eau et une cuillère à sucre dans un petit récipient. Quand le sucre a fondu, arrossez votre viande. Mettez de fines lamelles de beurre demi-sel sur la viande et réservez.
Coupez vos tomates cerises en deux. Mettez une pincée de sucre et de sel sur chacunes de vos tranches.

 

Enfournez au four à la place du poivron pour 20 minutes.
Normalement, votre poivron est prêt à être épluché :)
Prenez votre poivron sans vous brûlez les doigts et enlevez la peau qui se retire toute seule.
On pense également à vider le poivron en enlevant les parties blanches et les pépins.
Coupez en petits carrés votre poivron.
Emincez grossièrement ( haha, le justificatif quand on a fait ça vite fait… ) vos deux échalotes et vos deux gousses d’ail.
Faîtes revenir dans une poêle avec de l’huile d’olive.
Après deux minutes, mettez votre poivron en dés dans la poêle.
Faîtes revenir pendant 5 minutes votre poivron et rajoutez le concentré de tomates.
Rallongez l’équivalent de 25cl d’eau ( oui oui, une demi pinte, c’est mon marqueur :p )  et touillez généreusement pour que le concentré se lie bien à l’eau.
Laissez réduire jusqu’à avoir une sauce crémeuse. Vous pouvez éteindre le feu.
Faîtes bouillir un litre d’eau avec une grosse princée de sel. Dans une autre petite casserole, faîtes fondre à feu doux votre crème liquide et votre roquefort.
Dès ébullition, mettez vos linguines et suivez la cuisson sur la boîte.
Enfournez votre viande après avoir enlevé les tomates.
A 200°, enfournez 4 minutes pour une viande saignante, 6 minutes pour une viande à point, 10 pour une viande bien cuite. Vérifiez bien car ce n’est évidemment pas évident en fonction des fours.
Mixez votre poivronnade avec le parmesan et les feuilles de basilic ciselés. Mélangez vos pâtes avec votre sauce.
Ne laissez pas votre sauce roquefort bouillir sinon elle va tourner. N’oubliez pas le gros sel sur la viande et vos petites tomates confites sur les pâtes.
Mon homme qui met la main à la pâte :)
J’entends le ventre de mon homme qui grogne… J’y vais !