Monthly Archives: septembre 2011

sushi_poisson_pane

Comme des sushis

By | Apéritifs, Entrées, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 18 Comments

On a beau essayer de faire des recettes incroyables à son entourage, rien ne remplacera jamais les saveurs de l’enfance. Si les miennes sont encrées en Asie, les racines de mon chéri se trouvent plutôt au Nord, aux pays de la fricadelle et des tartines de maroille au petit-déjeuner. Au délà des saveurs régionales, y a des plats parfois qui semblent à chaque fois donner la larme à l’oeil ( bon je l’avoue, j’ai jamais compris ).

Je parle de coquilettes/jambon, saucisse/purée… Vous saisissez?

Aujourd’hui, je m’attaque au… POISSON PANE AVEC DE LA PUREE ! Je sais, je suis une grande folle. Mais quand on me décrit avec amour ces bâtonnets tout jaunes de poisson, ça me dépasse. Mais y a moyen d’en faire un truc sympa, je suis sûre… ET BAM !

Pourquoi « Comme des sushis »? Tout est dans la présentation. Mignonne, sobre, avec une petite quenelle de purée et le morceau de cabillaud déposé dessus. Ca, c’est pour justifier ma candidature à Masterchef, haha. Mais les goûts sont là. Et aaaaah si, mon amoureux a le menton qui tremble d’émotion… Bon, c’est pas tout, attaquons !

Pour 2 personnes

  • - 2 filets de cabillaud
  • - 1 oeuf
  • - panure Panko ( panure japonaise )
  • - 500g de pommes de terre ( 6 pommes de terre moyennes )
  • - 125g de beurre
  • - 10cl de lait
  • - 5 cuillères à café de soja
  • - 1 cuillère à café de maïzena
  • - du gros sel
  • - de l’huile de friture

Faîtes cuire vos pommes de terre dans de l’eau bouillante salée. Egouttez les, pelez les, et passez les au moulin à légumes. Mettez la purée à la casserole sur feu doux et incorporez le beurre bien froid. Fouettez énergiquement jusqu’à ce que le beurre fonde. Ajoutez le lait tiède et assaisonnez en sel et poivre à votre convenance.

Coupez vos filets de cabillaud en tranches épaisses. Roulez les dans l’oeuf puis dans la panure Panko. Faîtes frire dans l’huile de friture jusqu’à ce que le poisson est une jolie couleur dorée.

Chauffez la sauce soja. Mélangez la maïzena à 5 cuillère à café d’eau froide et incorporez à la sauce soja jusqu’à ce que celle-ci épaississe. Ca, c’est spécialement pour le goût, et surtout la déco … Mais je vous avoue qu’on a dégainé le ketchup et la mayonnaise ! Y a que ça de bon !

Dressez des quenelles de purée et déposez par dessus une tranche de cabillaud pané. Comme la petite boule de riz superposée de sa tranche de poisson… mais cuite !

 

Bon appétit !

 

onigiri_recette

La recette des Onigiri… en BD !

By | BD, Blog | 96 Comments


Voilà le début d’une grande histoire d’amour entre Fifi et moi ! Même si notre histoire d’amour a commencé il y a 8 ans grâce à… ahum, Harry Potter. Cette nana déchire. C’est une super amie. Que dis-je, une amie, mon amoureuse, ma femme, et en prime la nana qui tient le plus à l’alcool que je connaisse…

J’espère que vous avez apprécié cette recette et ses doigts de fée. Vous pouvez la retrouver sur son super site trop bien : clic clic miaou ou son super blog trop bien : clic clic trop miaou ( qu’elle a fait pour décrire son voyage au Japon… avant les tremblements… oui oui elle est toujours en France du coup… ). Ci-dessous quelques photos des onigiris en question :)

 

nem_tradeua

Nem Thadeua, ou le riz qui croustille

By | Accompagnements, Plats complets, Poissons & Crustacés, Recettes Salées | 48 Comments

Je pense sincèrement que grâce à cette recette, mon homme a définitivement décidé de m’épouser… Mais on va faire comme si je n’étais pas au courant haha !

Cette recette est purement laotienne mais une alternative incroyable au riz cantonnais… aux riz sautés… enfin vous voyez. Les menus B6 ou C3. Demandant un peu plus de temps, le côté pratique de cette recette c’est : VOUS POUVEZ UTILISER VOTRE RESTE DE RIZ ! C’est en effet mieux d’utiliser du riz cuit la vieille.

Comment ça marche ?

Recette du NEM THADEUA

2 personnes :

  • -       120g de riz blanc cuit ( il doit être froid )
  • -       1 oignon
  • -       2 échalotes
  • -       4 branches de coriandre
  • -       4 branches de menthe
  • -       3 œufs
  • -       1 citron vert
  • -       6 nem chua ( porc fermenté achetable dans les épiceries asiatiques, ou du jambon mais c’est un peu dommage ^^)
  • -       2 cuillères à soupe pâte de curry rouge ( ou mixez 1 piment de Cayenne, 1 cuillère à café de coriandre en grains, 2 cuillères de curry, 1 cuillère de paprika, 1 branche de citronnelle, 1 échalotte et je rajoute toujours une cuillère à café de tomate concentrée. Ralongez avec de l’eau pour obtenir une pâte homogène. )
  • -       huile de tournesol
  • -       sauce nuoc mam ( vous pouvez prendre de la sauce soja si vous en avez pas, c’est pas pareil mais il n’y a pas de quoi se taper sur les doigts )
  • -       quelques cacahuètes
  • -       sel, poivre, sucre…

 

Faîtes cuire votre riz et laissez le reposer. Quand il est froid,  séparez le blanc et les jaunes de vos œufs. Réservez le blanc et mélangez les jaunes, 2 échalotes émincées, 1 oignon émincé, et la pâte de curry rouge au riz. Malaxez du bout des doigts pour bien mélanger !  Faîtes de jolies boules d’environ 5cm de rayon. Pour aciliter le roulage de boules, vous pouvez légèrement humidifier vos mains.

Faîtes chauffer dans une casserole un bon fond d’huile de tournesol et faîtes bien dorer vos boules de riz. Elles doivent prendre une jolie teinte dorées.  Réservez les sur du papier absorbant.

N’oubliez pas de regarder si vos nem chua sont prêt à consommer ! Il y a une date de début de consommation et de fin de consommation. Découpez en tout petit morceaux vos nem chua. Attention, y a toujours un morceau de piment qui traîne, et ceux qui sont dedans sont vraiment très virulent, je vous conseille de les retirer. Assaisonnez les du jus de citron vert.

Effilochez grossièrement vos boules de riz, mélangez au nem chua, rajoutez vos feuilles de coriandre et de menthe que vous auriez grossièrement haché, arrosez d’une bonne cuillère à soupe de sauce nuoc mam, de sel, de poivre, d’une petite cuillère à café de sucre et de cacahuètes concassés.

C’est prêt ! Et quuuuue c’est bon…